Créer un PDF Recommander Imprimer

CP : Un ministère des droits des femmes…… au foyer

Le remaniement qui vient d’être annoncé et qui assigne les droits des femmes à un ministère de la famille et de l’enfance, est un nouveau coup dur pour les femmes.

 

Déjà en 2014, la suppression d’un Ministère de plein exercice auquel se substituait un secrétariat d’état, était un très mauvais signal quant au respect des engagements de campagne et à  la volonté d’une politique forte et transversale en matière de droits des femmes et d’égalité.

 

La redéfinition insolite des périmètres et compétences ministériels marginalise encore un peu plus les droits des femmes et marque un nouveau recul.

 

Les féministes  ne peuvent que s’inquiéter d’un tryptique incongru qui subordonne les droits des femmes à ceux  d’épouse ou  de mère, privilégiant ainsi de facto une conception sexiste et archaïque que l’on espérait révolue.

 

Nous souhaitons que la ministre ait les moyens de poursuivre et conforter les avancées de ces dernières années  en matière d’égalité entre les femmes et les hommes et nous serons vigilantes à ce que soient combattues sans faiblesse toutes les formes d’oppression dont les femmes sont victimes.

 

 

 

Associations signataires :

Libres MarianneS

LIGUE DU DROIT INTERNATIONAL DES FEMMES

Coordination française pour lobby Européen des Femmes